BIEN SE LAVER, SYNONYME DE BONNE SANTÉ

Santé

20 mai 2020

partage

BIEN SE LAVER, SYNONYME DE BONNE SANTÉ


Plus que jamais, l’hygiène est aujourd’hui un sujet chaud. Se laver peut paraître un geste simple et anodin, pourtant il a des répercussions cruciales sur la santé. Chaque partie du corps a ses propres besoins. Passage en revue de ces différentes zones et de l’importance de bien se laver !


Épilogue des produits d’hygiène

Avant d’en prendre toute la mesure, regardons le savon sous toutes ses coutures. Chaque texture et typologie de produit lavant a ses propres avantages et ses inconvénients.

Après avoir longtemps été boudé, le savon traditionnel a de nouveau la cote ! Longtemps déconseillé par les dermatologues pour ses propriétés décapantes pour la peau, il est de nouveau réhabilité pour ses vertus écologiques et naturelles. De plus, il a l’avantage de se garder longtemps (environ vingt-quatre mois), si on le conserve bien en dehors de l’eau stagnante. Le savon traditionnel s’obtient après une réaction de saponification d’un corps gras animal (suif ou saindoux) ou bien végétal (huile d’olive pour le savon de Marseille) sur une base minérale. Mlle Agathe en propose plusieurs types, fabriqués avec une technique de saponification à froid : pinède, huile d’amande douce, pamplemousse, menthe…Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs.

Quant à lui, le savon surgras est un savon traditionnel complété en agents nourrissants (huile d’amande douce ou bien beurre de karité).

Enfin, l’originalité du savon liquide (ou gel nettoyant) tient au fait qu’il est plus dilué, en contenant plus d’eau et d’additifs. Vous l’aurez compris en termes d’hygiène, l’horizon des possibles s’offre à vous. Parcourons maintenant les différentes zones du corps et l’importance de bien les laver.

Zone 1 – Le visage : l’hygiène au milieu de la figure

C’est votre plus belle vitrine. Le visage nécessite une hygiène quotidienne et la peau de cette partie du corps est une des plus exposée aux agressions extérieures. Il faut donc savoir comment la nettoyer et l’hydrater pour lui assurer une bonne santé. Et, sur le visage, le manque d’hygiène ne pardonne pas… En 2013, une journaliste du Daily Mail a fait l’expérience de ne pas se démaquiller pendant un mois. Le résultat a été sans appel : sa peau était marquée par des rougeurs, irritée et parsemée de rides. À chaque problème sa solution, la peau du visage doit être lavée avec un produit qui lui est dédié et pour cela l’eau micellaire est particulièrement tolérante. Mlle Agathe en a aussi en rayon. Utilisez-la le soir avant de vous coucher pour vous débarrasser des impuretés accumulées et pour une peau douce sur l’oreiller...

Zone 2 - Les mains : aimants à microbes

Les mains : c’est l’endroit préféré des germes et des microbes. Une fois installés sur la surface de la peau, ils circulent de mains en mains, et peuvent générer des contaminations massives ou des phénomènes d’épidémie. D’où l’importance de bien se les laver pour faire barrière à leur propagation.

Se laver les mains, plusieurs fois par jour, pendant au moins 15 secondes, jusqu’au poignet est un geste anodin mais un geste qui sauve. C’est en Autriche, en 1847, que le Dr Semmelweis a démontré l’importance du lavage des mains pour la prévention des infections. Il remarque dans les maternités que le taux de mortalité des femmes est supérieur lorsque le médecin effectuait un accouchement après un dissection de cadavre. 30 ans plus tard, Pasteur mettait en évidence la transmission de germes par l’intermédiaire des mains dans les actes de chirurgie.

Alors prenez le réflexe : après être allé aux toilettes, avant chaque repas, après avoir pris les transports en commun… On passe par la case lavage de mains !

En période d’épidémie, si vous avez tendance à vous laver beaucoup les mains. Il se peut que celles-ci s’assèchent vite. Dans ce cas-là, filez dans votre trousse de toilette, et appliquez la crème pour les mains de Mlle Agathe. Celle-ci vous permettra de les apaiser en activant les vertus réparatrices, cicatrisantes et anti-irritantes de la bave d’escargot.

Zone 3 - Le corps – des pieds à la tête

Moins visible que le visage, moins exposé que les mains, le corps a néanmoins ses besoins : une douche par jour, pas trop longue, avec de l’eau pas trop chaude.

Il faut trouver le bon équilibre entre la débarrasser de la saleté, du sébum et de la sueur sans pour autant agresser la peau ou l’assécher. En effet, celle-ci est recouverte naturellement d’une barrière lipidique qu’elle fabrique pour se protéger des agressions microbiennes. Il s’agit aussi de conserver cette flore.

Composé de trois actifs essentiels : bave d’escargot, fleur d’oranger et aloe vera, le gel lavant neutre hypoallergénique de Mlle Agathe respecte la peau de toute la famille, même les épidermes les plus fragiles. Pour un corps rayonnant de santé !

Zone 4 - Attention zone intime – zone fragile

Par leurs morphologies, nos parties intimes requièrent aussi une hygiène adaptée. Par exemple, la flore vaginale est composée d’un ensemble de germes et de bactéries qui lui permettent de défendre contre les agressions extérieures, mais aussi de gènes comme la mycose. Pour cela, préférez plutôt un savon au PH neutre aux produits ayant beaucoup d’alcool.

Alors, qu’il soit pour votre visage, votre corps, vos mains ou bien vos parties intimes : redonnez du gallon à votre savon !

Les plus populaires

PRODUITS CONSEILLES

Crème de beauté bio pour les mains Crème de beauté bio
pour les mains
DECOUVRIR
Savon bio Menthe Savon bio
Menthe
DECOUVRIR
Gel lavant bio hypoallergénique Gel lavant bio
hypoallergénique
DECOUVRIR